SAB plante 185 cèdres au Liban

SAB Méditerranée, l’entité libanaise du Groupe SAB, vient de s’engager dans une démarche écologique visant à soutenir la plantation de cèdres au Liban, et cela à hauteur de 185 arbres en 2017. Pourquoi 185 ? Pour permettre à chaque collaborateur de SAB Méditerranée et SAB International, ainsi que la Direction du Groupe SAB et le Comité de Développement Durable, de disposer, chacun individuellement, de son cèdre et de se sentir pleinement investi par cette action. Chaque cèdre planté sera nommé par le nom d’un collaborateur SAB et un certificat sera attribué à chaque collaborateur pour officialiser l’action.

Les arbres donnés par SAB seront plantés dès la fonte de la neige, dans un nouveau site de Kfardebian, entre mai et juin 2017. Cette opération de reforestation se situe à Kfardebian, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Beyrouth, pas loin des pistes de ski. Le projet auquel SAB Méditerranée participe est porté par l’ONG Jouzour Loubnan ; sur une très grande zone qui sera clôturée, il est prévu d’y planter plus de 10.000 cèdres et genévriers. Pourquoi le cèdre ? Outre son symbole très fort pour tous les Libanais, le cèdre est menacé de disparition à cause, principalement, du réchauffement climatique.

Les autres parties prenantes du Groupe SAB ne sont pas oubliées, le programme de reforestation devant se poursuivre sur plusieurs années, à hauteur d’un arbre par collaborateur, et cela, site après site, pour arriver à un total de près de 700 cèdres.

Cette action en faveur de l’environnement s’intègre dans les objectifs de développement durable redéfinis par l’ONU en 2015 et soutenus par le Groupe SAB. L’action de reboisement au Liban se situe dans la continuité des actions entreprises dès 2011 et poursuivies en 2015 lors de la mise en place de ruches sur deux sites de SAB France, au siège social à Fontenay-sous-Bois et à Vannes.

Voir le communiqué de presse.