SAB AT en quelques mots :

  • C’est un core banking composé de plus de 200 modules, couvrant l’ensemble des métiers du secteur bancaire
  • C’est un core banking robuste, qui permet de gérer de grosses volumétries de clients, d’opérations et avec un coût opérationnel faible
  • C’est un core banking flexible, entièrement paramétrable, tourné vers les utilisateurs, qui permet de s’adapter à tout type d’organisation et qui porte des process métiers
  • C’est un core banking ouvert, avec l’ensemble de ses web services qui permettent de dialoguer facilement avec d’autres systèmes
  • C’est un core banking innovant, qui permet le temps réel sur l’ensemble de ses canaux et l’entrée dans le monde digital.

SAB AT : les éléments techniques en quelques mots

L'architecture SOA est une architecture orientée services métier.
C’est une architecture N-Tiers appelée également N-couches.

Cinq Tiers ont été définis : 

  • La gestion des services métier : la normalisation, l’intégration et la restitution d’informations
  • La gestion de la sécurité : l’authentification et le contrôle des droits utilisateurs
  • La gestion des transactions : la construction des transactions avec des services métier
  • La gestion de la présentation : la préparation des « vues » (représentation graphique d’une transaction) et des « perspectives » (organisation de l’affichage des vues)
  • Le client

Chacune des couches pouvant évoluer ou être remplacée indépendamment des autres tant que les interfaces restent compatibles.

Plus de six cents services sont d’ores et déjà disponibles dans l’ensemble des modules.
Les flux échangés s’appuient sur XML.
L’appel des fonctions métiers s’effectue via l’invocation de services en conformité avec l’architecture SOA.
Cette architecture donne à l’établissement financier une grande agilité technique et organisationnelle.