Banque Palatine et SAB : une écoute mutuelle

Février 2006

La Banque Palatine migre vers la solution progicielle intégrée de SAB. Une bascule en « big bang », à l’issue d’un projet mené sur 14 mois qui a mobilisé jusqu’à 130 personnes (en périodes de pointe).

La Banque Palatine, la Banque des entreprises et du patrimoine du Groupe BPCE, comptait, fin 2005, 63 agences et plus de 1300 salariés.

La couverture fonctionnelle

SAB couvre un périmètre très large des activités de la Banque Palatine. C’est la solution Globale Bancaire (« Core Banking ») intégrée qui a été installée, avec les modules suivants : Référentiels tiers, Gestion de la relation client, Agences on line, e-banking, Epargne bancaire et réglementée, Paiements domestiques (chèques, virements, cartes), Effets, Paiements étrangers et Change, Gestion des crédits et remises documentaires, Crédits immobiliers, financiers, aux entreprises, à la consommation, Engagements hors bilan, Gestion des Créances douteuses et contentieuses, Comptabilité, SWIFT etc…

SAB gère également la totalité des interfaces d'échanges avec les systèmes externes (systèmes de place et maison mère).

Le bénéfice

Lancé en décembre 2004, le projet a duré 14 mois, dans le respect du calendrier initial de bascule. L’élément clé de ce projet est une réduction considérable du budget informatique (35%) et un retour sur investissement sur 3 ans.

Novembre 2014

La Banque Palatine passe sur la version SAB AT.

Le projet de montée de version a été mené dans les délais, les retours des utilisateurs sont satisfaisants et l’ensemble fonctionne sans incidents majeurs. « La bascule de la Banque Palatine sur SAB AT est un événement majeur pour SAB car c’est l’un de nos plus importants clients avec la plateforme la plus large de modules SAB » - Henri Assaf, Directeur Général de SAB.

Pierre Montet

 

Pierre Montet, Directeur des Opérations Bancaires de la Banque Palatine témoigne :

« L’architecture mise en œuvre nous permet d’être particulièrement satisfaits : deux jours après la bascule, nous avons eu plus de 940 utilisateurs connectés simultanément, et nos temps de réponse étaient excellents (inférieurs à 2 secondes). 

La mise en œuvre du dispositif « delivery » constitue assurément un principe d’organisation à pérenniser. La mobilisation de quelques experts in situ constitue également une méthode gagnante du fait de la proximité avec nos équipes, et donc une pleine réactivité d’actions. »

 

 

2015 – 2017 En route vers le digital 

La montée de version sur SAB AT s’est faite à iso-fonctionnalités, hormis les nouveaux modules Instruction de Crédit, Contentieux et Gestion de la Relation Client. Le plan stratégique « Impulsions » de la Banque Palatine prévoit 40 projets, dont 10 touchent la refonte des processus et l’évolution du système d’information. Les futurs enjeux tournent autour de la Banque digitale - de la dématérialisation complète des opérations courantes à la mobilité totale des chargés de compte -, l’utilisation du workflow qui réduit les temps de communication et la sécurité.

Banque Palatine - vidéo201411

En savoir plus sur la Banque Palatine