Le 2 octobre 2019 a été marqué par la première publication de l’Euro short-term rate par la banque Centrale Européenne (BCE). Calculé sur la base des opérations effectivement réalisées le 1er octobre, l’indice s’était établi à -0.549% (code ISIN : EUOOOA2X2A25).


L’adoption de ce nouveau taux de référence a été voulue par les régulateurs financiers qui estiment nécessaire de réformer la manière de calculer les indices servant de référence au marché interbancaire de la zone euro. L’EONIA est le premier indice à être réformé. Des réflexions sont en cours pour réformer d’autres taux de référence notamment l’EURIBOR.

Retour sur le remplacement de l’EONIA
Le 13 septembre 2018, la BCE a annoncé que l’ESTER avait été sélectionné par le groupe de travail public-privé sur les taux d’intérêt de référence pour succéder à l’EONIA. Il entrera en vigueur le 3 janvier 2022.
Le taux ESTER se base sur les transactions réelles pondérées par le volume, ce qui rend toute manipulation difficile à réaliser. Ce nouveau taux est géré par la BCE et est construit sur la soumission quotidienne de données émanant des reportings de banques dans le cadre de la réglementation MMSR (Money Market Statistical Reporting).

Méthodologie de calcul de l’ESTER
L’ESTER est calculé sur la base de prêts interbancaires sans garantie contractés au jour le jour entre établissements. Le processus est le suivant :

  • Chaque jour, la BCE collecte les informations sur les prêts de 52 établissements de la zone EURO. Seules les transactions supérieures à 1M€ sont recensées.
  • Ces transactions sont ensuite classées par taux d’intérêt croissant. Les transactions avec même taux d’intérêt sont agrégées.
  • Les 25% des transactions ayant les taux d’intérêt les plus faibles et les 25% ayant les taux d’intérêt les plus forts sont enlevées du pool de calcul.
  • La BCE ne garde alors que les 50% restants pour calculer une moyenne pondérée par les volumes. De ce calcul, la BCE établit l’ESTER.

Une mise en œuvre progressive
Les taux ESTER et EONIA vont cohabiter pendant la période 1er octobre 2019 – 3 janvier 2022 avant d’adopter définitivement l’ESTER.
Durant cette cohabitation et afin de permettre aux marchés et aux opérateurs de s’adapter, la BCE a décidé de corréler l’EONIA à l’ESTER et de proposer ainsi un « nouvel EONIA ». En effet, dès le 1er octobre de cette année, le nouvel EONIA est calé sur l’ESTER et est calculé comme : EONIA = ESTER+ spread ; le spread actuel étant de 8.5 points de base.

Un autre impact de l’adoption de l’ESTER concerne le changement de l’horaire de publication. Comme l’ESTER est publié à J+1, le nouvel EONIA ne sera connu qu’à J+1.