De plus en plus de banques proposent le paiement instantané à leurs clients. Aujourd’hui, avec le service TIPS de la Banque Centrale Européenne (BCE), c’est toute l’Europe qui est mobilisée pour développer un marché des paiements innovant et concurrencer les GAFA.

L’immeuble de la BCE à Frankfort, Allemagne – Source : Hans, Pixabay

Une infrastructure européenne standardisée de règlement des paiements instantanés

Afin d’accélérer le déploiement du paiement instantané, la BCE a donné, fin novembre 2018, le coup d’envoi de son « TIPS » (Target Instant Payment Settlement), un service de paiement instantané utilisable par les consommateurs et entreprises en zone euro.

Source : What is TARGET Instant Payment Settlement (TIPS)?

Concrètement, la BCE met à la disposition des banques son infrastructure existante de règlements en temps réel. Cette plateforme pourra être utilisée 24/7/365, pour les transferts instantanés de tous montants que les établissements bancaires proposeront eux-mêmes à leurs clients.

La particularité réside dans le fait que les instructions de paiement seront réglées individuellement au fur et à mesure de leur entrée dans TIPS au crédit ou au débit des comptes des banques participantes au système, ce qui permet une grande rapidité d’exécution des transactions et une quasi-gratuité. Cela signifie bien entendu que les comptes des participants auront été préalablement provisionnés.

Traitement d’un paiement instantané dans TIPS – Source : BCE

Il y a, à ce jour, plus de 1000 participants au système TIPS (source : BCE). Selon la BCE, la majorité des banques devrait avoir rejoint TIPS d’ici début 2020.
Une enquête de la BCE révèle que quelque 10 millions de paiements instantanés pourraient se faire par jour en zone euro d’ici à 2023, soit environ 10% des transactions effectuées aujourd’hui à l’aide de cartes de paiement.
« Nous voulons que dans quelques années l’Europe ait établi une nouvelle norme mondiale de la technologie des paiements », a déclaré Valdis Dombrovskis, le commissaire européen chargé des services financiers, lors d’une conférence fintech à Bruxelles en février 2019.

Source : Afore Consulting FinTech Conference 2019

Une réponse unie face aux géants américains et chinois

La BCE entend clairement faire de son TIPS une alternative paneuropéenne aux grands acteurs du numérique, avec une volonté affichée de s’affranchir de leur trop grande dépendance.

Source : Tweet de Vincent Colbert qui retweete un article des Echos et cite Yves Mersch, membre du directoire de la BCE, lors d’un discours à Paris, le 3 septembre 2018

Le paiement instantané est un instrument qui s’est totalement affranchi de l’obligation de fournir un numéro de carte bancaire. Il concurrence ainsi directement les sociétés Visa et Mastercard, n’en déplaise au patron de Visa, Alfred Kelly, qui doute encore de son intérêt.
Il concurrence aussi Paypal qui propose déjà le transfert entre particuliers gratuitement, mais pas en temps réel, ainsi que les services de paiement des GAFA et autres géants chinois.

« Je suis convaincue que les paiements instantanés sont le nouveau défi auxquels sont actuellement confrontés les acteurs du paiement en Europe et que seule une solution paneuropéenne transformera ce défi en une opportunité. »
Extrait du Discours de Sabine Lautenschläger, membre du directoire de la BCE, à l’Association européenne des banques coopératives, à Berlin, le 14 juin 2019
Source : Media ECB – source photo : ECB