SAB Méditerranée, l’entité libanaise du Groupe SAB, s’est engagé en 2016 dans une démarche de biodiversité visant à soutenir une plantation de cèdres au Liban, et cela à hauteur d’environ 700 arbres sur 3 ans. Pourquoi 700 ? Parce que 700 salariés et ainsi permettre à chaque collaborateur du Groupe de se sentir pleinement investi par cette action.

Chaque cèdre planté portera le nom d’un collaborateur SAB et un certificat sera attribué à chacun pour officialiser l’action. C’est ainsi que 519 arbres ont été plantés le 27 octobre 2017 par les collaborateurs de la filiale SAB au Liban. Cette opération de reforestation s’est déroulée à Kfardebian, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Beyrouth, pas loin des pistes de ski. L’opération se poursuivra en 2018 pour atteindre le nombre de 700 arbres.

Ce projet auquel SAB Liban participe est porté par l’ONG Jouzour Loubnan. Sur une très grande zone qui sera clôturée, il est prévu d’y planter plus de 10.000 cèdres et genévriers. Pourquoi le cèdre ? Outre son symbole très fort pour tous les Libanais, le cèdre est menacé de disparition à cause, principalement, du réchauffement climatique.

Cette action en faveur de l’environnement s’intègre dans les objectifs de développement durable (ODD) redéfinis par l’ONU en 2015 et soutenus par le Groupe SAB. L’action de reboisement au Liban se situe dans la continuité des actions précédentes relatives à la mise en place de ruches et a été inscrite dans le guide des ODD à l’objectif n° 15 « vie terrestre.

Un petit rappel

Notre 9e COP a obtenu le statut « Advanced ».