519 cèdres plantés au Liban le 27 octobre 2017

SAB Méditerranée, l’entité libanaise du Groupe SAB, s’est engagé en 2016 dans une démarche de biodiversité visant à soutenir une plantation de cèdres au Liban, et cela à hauteur d’environ 700 arbres sur 3 ans. Pourquoi 700 ? Parce que 700 salariés et ainsi permettre à chaque collaborateur du Groupe de se sentir pleinement investi par cette action.

Chaque cèdre planté portera le nom d’un collaborateur SAB et un certificat sera attribué à chacun pour officialiser l’action. C’est ainsi que 519 arbres ont été plantés le 27 octobre 2017 par les collaborateurs de la filiale SAB au Liban. Cette opération de reforestation s’est déroulée à Kfardebian, à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Beyrouth, pas loin des pistes de ski. L’opération se poursuivra en 2018 pour atteindre le nombre de 700 arbres.

Ce projet auquel SAB Liban participe est porté par l’ONG Jouzour Loubnan. Sur une très grande zone qui sera clôturée, il est prévu d’y planter plus de 10.000 cèdres et genévriers. Pourquoi le cèdre ? Outre son symbole très fort pour tous les Libanais, le cèdre est menacé de disparition à cause, principalement, du réchauffement climatique.

Cette action en faveur de l’environnement s’intègre dans les objectifs de développement durable (ODD) redéfinis par l’ONU en 2015 et soutenus par le Groupe SAB. L’action de reboisement au Liban se situe dans la continuité des actions précédentes relatives à la mise en place de ruches et a été inscrite dans le guide des ODD à l’objectif n° 15 « vie terrestre.

Un petit rappel

Notre 9e COP a obtenu le statut "Advanced".

L'engagement de SAB auprès du Global Compact

  

Mais qu'est-ce que le Global Compact ? Pourquoi y adhérer ?

C'est une initiative lancée par Kofi Annan à l'ONU en 1999 pour permettre aux entreprises et autres organismes qui choisissent d'y adhérer, de promouvoir un certain nombre de principes universels d'ordre sociétal et environnemental.

Par le biais de cette action collective et volontaire, le Global Compact a pour objectif de renforcer le sens des responsabilités des entreprises afin de parvenir à une économie mondiale plus durable.

Les adhérents au Global Compact s’engagent à soutenir et à mettre en œuvre une série de dix principes de base, issus des droits de l’Homme, des normes de travail, du respect de l’environnement et de la lutte contre la corruption. 

SAB est membre du Club "Global Compact Advanced".

En 2013, SAB a rejoint les 25 entreprises françaises déjà validées "Advanced", soit le 3e niveau de reporting.

Il est devenu évident pour ces entreprises proactives dans leur démarche de RSE d’échanger leurs bonnes pratiques, et pour ce faire, GC France a eu l’idée de créer un club GC Advanced pour permettre à ses entreprises adhérentes de partager leurs retours d'expérience. 

Membre du Club depuis 2014, SAB a contribué à la mise en place de la plateforme internet Advanced. Elle partage également son expertise avec les autres entreprises afin de contribuer aux Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU.

Enfin, avec son 10e rapport annuel, SAB a validé pour la 5e année consécutive son statut Advanced, comme 83 entreprises françaises aujourd'hui.   

Les filiales du Groupe SAB adhèrent à leur réseau local GC. 

Afin de renforcer l’esprit de la démarche de SAB pour les 10 prochaines années, les filiales libanaise et tunisienne du Groupe ont rejoint en 2016 leur propre réseau local, marquant ainsi leur forte implication auprès de la maison mère.

Notre responsabilité environnementale

Des actions pour promouvoir la responsabilité environnementale

Papier : réduction de la consommation, collecte, tri et recyclage

La surveillance de nos diverses consommations fait partie de notre quotidien. A titre d'exemples, les services administratifs numérisent un maximum de documents, les supports de formation sont disponibles sur nos serveurs, le journal interne est digitalisé.

La consommation globale de papier a été réduite de moitié depuis 2007.

Grâce à la politique de récupération et recyclage de papier mise en place en collaboration avec l'entreprise solidaire ELISE, les collaborateurs du siège social ont recyclé en 2016 4 tonnes de papier; ce qui a permis de sauvegarder 63 arbres. Cette démarche a, en outre, contribué à pérenniser l'emploi de nombreux salariés handicapés.  

 

Recyclage des matériels et D3E

SAB a également mis en place une politique de tri et de recyclage des matériels et D3E : les unités centrales et ordinateurs portables sont loués pour 3 ans et leur recyclage est assuré par le fabricant-fournisseur.

Les écrans sont achetés à l'issue des 3 ans et gardés jusqu'à fin de vie, les plus anciens sont cédés sur un marché de seconde main.

 

Déploiement de la visioconférence

SAB a réduit les déplacements intersites via le déploiement de la visioconférence sur tous ses sites. Leur utilisation en a été facilitée avec la numérotation interne pour la quasi-totalité des sites (ne plus passer par le réseau international est un gain de temps et d’argent).

 

Défense de la biodiversité - les abeilles

SAB protège les abeilles depuis 2011, par diverses actions :
- installation d'une ruche au siège social de la société, puis une seconde en 2016
- participation au programme de sauvegarde de l'abeille noire d'Île-de-France via le parrainage d'une ruche au CANIF.

En 2015, SAB a fait un pas de plus en hébergeant à Vannes un rucher peuplé d'abeilles noires en provenance des Îles de Groix et d'Ouessant pour lequel est appliqué une apiculture durable.

 

Défense de la biodiversité - les cèdres

En 2016, SAB Méditerranée, l’entité libanaise du Groupe SAB, s’est engagé dans une démarche écologique visant à soutenir la plantation de cèdres au Liban, et cela à hauteur de 185 arbres. Les autres sites du Groupe ne sont pas oubliés, le programme de reforestation devant se poursuivre sur plusieurs années, à hauteur d’un arbre par collaborateur, et cela, site après site, pour arriver à un total de près de 700 cèdres d’ici 5 ans.

Le 27 octobre 2017, 519 cèdres ont été plantés au Liban

Notre responsabilité sociétale

Depuis sa création, SAB mène une politique ouverte en matière de recrutement

Cette politique est caractérisée par une mixité sur le plan humain : nationalités, cultures, langues, parité femmes/hommes.

Ce métissage enrichit la démarche de développement durable de SAB, chaque pays ayant sa propre politique de développement durable selon l'implication des Gouvernants.  

SAB s'engage contre la discrimination liée au handicap

Dans la continuité de ses actions sociétales et environnementales, SAB a choisi en 2016 d'engager une démarche nouvelle de sensibilisation sur le thème du handicap.
Voir la vidéo.

   

Vers une harmonisation des avantages sociaux sur l’ensemble des sites

Sur tous les sites du Groupe, les salariés bénéficient d’avantages sociaux. La législation française est plus favorable que celle d’autres pays et grâce à une large concertation entre DG et DRH Groupe et Filiales, le Groupe SAB tend vers une harmonisation des avantages sociaux sur nos différents sites.

Ont notamment été mis en place des jours de congés supplémentaires à ceux prévus par la loi relative au travail du pays étranger quand ceux-ci étaient moindres, une contribution financière au déjeuner si le titre repas n’existait pas, une assurance frais de santé et une assurance voyages permanente pour tous les salariés du Groupe, la formation pour tous les salariés y compris dans les pays où la législation ne l’impose pas.

Retrouvez ces actions sur le site du Global Compact - Objectifs de Développement Durable (ODD).

La formation au service de toute la communauté : collaborateurs, clients et partenaires

La formation tient une place importante chez SAB. SAB Academy, en favorisant la montée en compétence des équipes, ainsi que la formation et le transfert de compétences de nos partenaires et clients, propose des parcours de formations certifiantes, une plateforme d’apprentissage en ligne initiant à l’auto-formation et une aide en ligne pour les utilisateurs facilitant la prise en main du progiciel SAB AT.

 

 

 

Notre action de lutte contre la corruption 

Le code éthique SAB

L’engagement de SAB à respecter les principes fondamentaux du développement durable est aussi celui de combattre la corruption sous toutes ses formes. Jusqu’à présent, le Groupe SAB n’a pas eu connaissance d’avoir été ou d’être exposé à des situations de corruption.

Dans cet objectif et en concertation avec différents services (Ressources humaines, Direction commerciale, Comité développement durable, Tiers externe), un code éthique, « le code SAB », a vu le jour courant 2014 et a été diffusé auprès de l’ensemble des collaborateurs.

 

L'e-learning

Afin de maintenir la sensibilisation, un e-learning (outil élaboré par Transparency International) a également été mis en place sur le serveur des Ressources Humaines en accès direct pour tous les collaborateurs du Groupe, sédentaires et voyageurs.

  

L'engagement du Président 

Enfin, le Président du Groupe s’est engagé publiquement en apportant son soutien au 10e principe du Global Compact via l’appel à action du 20 octobre 2014 qui s’adresse aux gouvernements afin que ces derniers promeuvent des mesures sérieuses et efficaces contre la corruption - call for action.

Les clauses RSE

Le Comité de Développement Durable et le Service juridique ont collaboré à la mise en œuvre de clauses RSE à insérer dans tous les contrats clients/fournisseurs et dont extrait relatif à l’anti-corruption : « …Membre actif du réseau français, SAB a mis en œuvre plusieurs actions pour soutenir les 4 principes fondamentaux de l’Organisation et plus particulièrement l’édiction d’un code éthique définissant les règles de comportement applicables au sein du Groupe SAB…. ».  Un an après leur mise en place en 2016, il en ressort que certains clients acceptent ces clauses en l’état mais que d’autres imposent leur format.