Etre éditeur, c’est apporter de la valeur ajoutée aux clients, ce n’est pas qu’une affaire d’informatique !

Les témoignages ci-dessous attestent de la diversité des solutions apportées par le progiciel SAB AT.

Copartis, joint-venture entre BNP Paribas et Crédit Agricole Titres, a implémenté la solution SAB AT en mode SaaS Copartis

Pour gérer l’ensemble de son système d’information, l’Agence France Locale a retenu la solution SAB AT en mode SaaS : Agence France Locale 

La BFCOI (Banque Française du Commerciale Océan Indien) monte de version fin 2015 et utilise désormais SAB AT : BFCOI

La Banque de Tahiti monte de version fin 2015 et utilise désormais SAB AT : Banque de Tahiti

Brink’s France Finance adopte le progiciel SAB AT en mode SaaS comme pilier de son établissement de paiement : Brink’s France

Grand établissement de banque universelle et relation de longue date : Banque Palatine

La solution SAB SEPA est interfacée avec le hub pour recevoir les flux intragroupe ING

BIA, le spécialiste du commerce extérieur entre la France et les Principaux pays de la zone sud de la Méditerranée

La BNDA adopte l’offre de Mobile Banking de SAB.

C2A – Compagnie de l’Arc Atlantique, établissement de paiement, offre une solution de paiement et de gestion des notes de frais, notamment pour les entreprises de transport européennes .

U – Etablissement de Paiement centralise l’ensemble des flux acquéreurs des points de vente de l’enseigne. A cette fin, U EP a sélectionné le progiciel intégré de « core banking » SAB AT.

Le Compte-Nickel de la Financière des Paiements Electroniques utilise la solution SAB AT.

Avec la Caisse des Dépôts, SAB compte une nouvelle référence d’envergure.